Une Vie Comme Les Autres

Une Vie Comme Les Autres


image

Avec Une vie comme les autres, nous allons suivre quatre personnages : JB, Malcolm, Willem et Jude. Ils ont partagés la même chambre à l'université, ce qui a tissés entre eux des liens indéfectibles malgré leurs caractères très différents. JB est souvent cynique ; Malcolm est un homme complexé ; Willem est doux et bienveillant ; et Jude est une énigme absolue. A la fin de leurs études, ils se retrouvent tous à New York, et empruntent des voies différentes. JB devient peintre, Willem acteur, Malcolm est architecte et Jude avocat. Des vies différentes, des métiers différents... Mais les quatre hommes restent – plus ou moins – soudés pendant quatre décennies. Nous allons ainsi les suivre pendant ces années, les regardant grandir, évolué et vivre. De fil en aiguille, Une vie comme les autres va se concentrer sur Jude, le personnage central de l'histoire, et autour duquel tout le monde finit par graviter. C'est un homme profondément blessé, aussi bien de corps que d'esprit, très renfermé, et qui ne s'ouvre pratiquement jamais. Il faut du temps, que ce soit pour ses proches que pour les lecteurs, de découvrir les secrets bien gardés de Jude. C'est un personnage tellement brisé qu'il n'a pas confiance en le monde qui l'entoure, et est incapable de croire que ses amis l'apprécie vraiment, que son père adoptif continuera de l'aimer même après avoir entendu toute l'histoire de sa vie... Jude fait parti de ces personnages que j'ai à la fois envie de secouer comme un prunier et de l'engueuler en lui disant d'ouvrir les yeux et de voir l'amour qui lui porte ses proches ; mais j'ai aussi envie de le prendre dans mes bras, le serrer très fort et lui dire que tout va s'arranger. Très complexe, torturé, il est profond, intéressant, et tellement fascinant ! Il a subi des horreurs sans nom, ce qui l'a rendu profondément défaitiste, brisé... Mais malgré tout les coups durs subi, il tente tant bien que mal de se relever et de continuer à avancer, soutenu notamment par Willem et Harold. Ce qu'a vécu Jude lui a laissé de profondes cicatrices, il se hait et se méprise lui-même, ne pense pas mériter le bonheur, et a toujours l'impression de déranger son entourage. Mais ces blessures, cette sensibilité, font de lui un personnage extrêmement juste et touchant. Sa relation avec les autres personnages est incroyablement forte et bouleversante, particulièrement avec Harold, son père adoptif, et avec Willem, son meilleur ami. La relation entre ces trois personnages est absolument étonnante et merveilleuse, c'est un très beau cadeau que la vie a fait à Jude. Le fait d'avoir pu rencontrer ces deux personnes, le fait de faire parti de leur vie lui a permis, malgré tout, de s'accrocher et de commencer – très doucement – à faire confiance. Une vie comme les autres, c'est un beau pavé de 800 pages, et c'est un livre qui ne se lit pas « aisément » : il est dense, vraiment lourd et prenant psychologiquement, très dur aussi... On ne peut qu'être troublé et ému face à cette lecture, qui ne peut pas laisser indifférent ! C'est un livre sur l'amour, l'amitié, mais aussi sur la méchanceté et le mal, bref sur l'être humain dans tout ce qu'il peut avoir de bon et de mauvais. Je conseille la lecture de ce livre pendant un week-end ou des vacances, ou d'être en tout cas à 100 % dans la lecture : car ce serrait tellement dommage de passer à côté, et ce n'est pas une lecture de métro. Il faut y être entièrement, sans rien pour nous déranger. C'est une lecture très dure, très souvent éprouvante pour les nerfs, mais qui recèle malgré tout des moments de bien-être, d'apaisement et du positif. Un peu comme un rayon de soleil entre deux nuages, il faut reconnaître le bonheur lorsqu'il pointe son nez Un livre magnifique, vibrant, que je conseille absolument !

Amazon.fr - Une vie comme les autres - Yanagihara, Hanya

Palmarès 2018 des 100 livres de l'année du magazine Lire Épopée romanesque d'une incroyable intensité, chronique poignante de l'amitié masculine contemporaine, Une vie comme les autres interroge de manière saisissante nos dispositions à l'empathie et l'endurance de chacun à la souffrance, la sienne propre comme celle d'autrui.[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. Une vie comme les autres est un roman intimiste sombre, très sombre. Tellement sombre dans certaines pages, qu'il m'a inspiré par instant - à l'opposé d'un genre littéraire qui fait fureur aujourd'hui - un fort sentiment de feel bad. Le livre est essentiellement consacré au parcours de l'un des quatre amis. . Publié en 2015 aux États-Unis, Une vie comme les autres (A little life) a déjà conquis plus d'un million de lecteurs de par le monde. Best-seller traduit dans une vingtaine de pays, ce livre s'inscrit dans une longue tradition littéraire américaine d'épopée romanesque.

Une vie comme les autres, Hanya Yanagihara, Emmanuelle

Commenté en France le 5 janvier 2018 S'il existait un prix du roman le plus poignant de l'année (de la décennie ?), il est certain que Une vie comme les autres de Hany Yanagihara l'obtiendrait haut la main. Le livre est un bloc de douleur sur plus de 800 pages, à peine allégé par quelques éclaircies de bonheur qui ne durent pas longtemps.. Une vie comme les autres - Yanagihara, Hanya et des millions de romans en livraison rapide. Choisir vos préférences en matière de cookies. Nous utilisons des cookies et des outils similaires pour faciliter vos achats, fournir nos services, pour comprendre comment les clients utilisent nos services afin de pouvoir apporter des améliorations, et pour présenter des annonces. Des tiers. Épopée romanesque d'une incroyable intensité, chronique poignante de l'amitié masculine contemporaine, Une vie comme les autres interroge aussi nos dispositions à l'empathie et notre façon d'endurer la souffrance, la notre comme celle d'autrui. Un roman terrible, douloureusement magnifique. Le Monde des livres. . Mais en réalité, sa vie n'est pas une vie comme les autres. Jude traîne un handicap, une difformité ou un blocage - ou peut-être les trois à la fois ! - qu'il s'efforce en permanence de dissimuler, mais dont les stigmates échappent certains jours à son contrôle. Il porte aussi la mémoire d'une vulnérabilité qui ne s'efface jamais, et le pressentiment d'une

Une vie comme les autres - broché - Hanya Yanagihara

Traduit dans vingt-trois pays, Une vie comme les autres, lauréat du Kirkus Award et sélectionné pour le Man Booker Prize, a déjà conquis plus d'un million de lecteurs. Les internautes ont aussi acheté Une vie comme les autres. Une vie comme les autres . Hanya Yanagihara. Traduit de l'anglais (USA) par Emmanuelle Ertel. Buchet-Chastel. janvier 2018. 812 p. 24 € ebook avec DRM 10,99 € La rédaction l'a lu « Une vie comme les autres » est le coup de coeur de la librairie Quai des brumes (Strasbourg) dans le q u o i l i r e ? numéro 16 découvrir d'autres romans étrangers. partagez cette critique. rejoindre l. Une vie comme les autres. Avis clients (4) 4/5. 4 Donner un avis Votre avis a été enregistr é Charte de rédaction et de modération 0. 1. 1. 2. 0. 3. 0. 4. 3. 5. Trier les avis. Les plus utiles; Les moins bien notés; Les mieux notés; Les plus récents; Alain . 2. Avis posté le 28 août 2020 suite à un achat le 06 août 2020 auprès de Fnac.com. Achat vérifié Too much and too little