Qui Se Souvient Des Hommes

Qui Se Souvient Des Hommes


image

«  (…) On s'aperçoit qu'on a trop ri et qu'on aurait pas dû tellement rire. A grand coup d'aviron les sauvages regagnent le pays de la détresse. Des enfants se tiennent au fond du canot, accroupis devant un maigre feu de bois qui ne fume plus qu'il ne chauffe. Les regards ont de la peine à se dépendre. Ceux des Indiens , à ce moment là, expriment une mélancolie animale insoutenable. Cela ne fait aucun bruit, sinon au fond de l'âme de chacun où éclate silencieusement le tumulte que produit la fission du temps. »D'aucuns ont pu, par le passé, critiquer ce livre arguant qu'il manquait d'humanité. Il convient de le remettre dans son contexte. Raspail a réellement croisé le dernier canot des Alakalufs, ces Hommes, nomades de la mer, dont la litanie des noms perdus se rajoutent aux exactions héroïques de blancs civilisés…Des milliers d'années séparent Lafko de la civilisation des derniers de nos siècles. Son évolution ne lui permet pas l'élaboration de sentiments, de projections… Lui et son peuple sont Hommes, de l'instant, de la vie, et cela leur suffit.Aussi, quand les voiles, puis les moteurs des blancs apparaissent aux confins de ce monde infiniment désolé, se verront-ils emportés par une fracture temporelle impossible à gérer pour eux.L'écriture est puissante, ensorcelante, à la hauteur de ces paysages indociles et de ces Hommes égarés. Aucun musée, aucun récit ni de Byron, ni de Darwin, ni de Bougainville ne touchera le tréfonds de notre âme autant que ces mots jetés en détresse.Qui se souvient des hommes ? Très peu.
+ Lire la suite

Qui se souvient des hommes... - NE - broché - Jean Raspail

Qui se souvient des hommes... est un roman de Jean Raspail publié le 1 er septembre 1986 aux éditions Robert Laffont et ayant obtenu le prix Chateaubriand la même année ainsi que le prix du Livre Inter l'année suivante.[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. Qui se souvient des hommes ? a été mon premier de JR et mon ticket d'embarquement dans une épopée et une quête infinie et interminable: notre histoire à tous. Son goût de l'aventure nous fait revivre la vie des civilisations défuntes en espérant qu'il nous fera un jour comprendre à tous le prix de la vie et de l'Homme. . Informations sur Qui se souvient des Hommes... (9782221095171) de Jean Raspail et sur le rayon Littérature, La Procure.

Qui se souvient des hommes... de Jean Raspail - Grand

Qui se souvient des Hommes... - Raspail, Jean et des millions de romans en livraison rapide. Choisir vos préférences en matière de cookies. Nous utilisons des cookies et des outils similaires pour faciliter vos achats, fournir nos services, pour comprendre comment les clients utilisent nos services afin de pouvoir apporter des améliorations, et pour présenter des annonces. Des tiers. Qui se souvient des hommes... - NE, Jean Raspail, Robert Laffont. Des milliers de livres avec la livraison chez vous en 1 jour ou en magasin avec -5% de réduction ou téléchargez la version eBook.. Qui se souvient des Hommes ? Jean Raspail, pour avoir rencontré l'un des derniers canots des Alakalufs (tel est leur nom moderne), ne les a pas oubliés. Dans ce livre - que, faute de mieux, il qualifie de " roman ", mais " épopée " ou " tragédie " seraient sans doute plus exacts -, il recrée le destin de ces êtres, nos frères, que les hommes qui les virent hésitèrent à reconnaître . Jean Raspail. Dans son oeuvre abondante et forte alternent récits de voyages, romans et nouvelles. Il a obtenu le Grand Prix du roman de l'Académie française pour Moi, Antoine de Touriens, roi de Patagonie et le prix Inter 1987 Pour Qui se souvient des Hommes...

Michel De Jaeghere: «Qui se souvient des hommes?»

Michel De Jaeghere: «Qui se souvient des hommes?» FIGAROVOX/ANALYSE - Loin des manoeuvres politiques dont les panthéonisations sont souvent le prétexte, l'entrée de Maurice Genevoix ce mercredi 11.... Qui se souvient des hommes… Si Jean Raspail a de son vivant pisté les ultimes survivants de peuples humains en voie d'extinction, des îles japonaises en passant par la Bourgogne, les. Qui se souvient des Hommes ? Jean Raspail, pour avoir rencontré l'un des derniers canots des Alakalufs (tel est leur nom moderne), ne les a pas oubliés. Dans ce livre - que, faute de mieux, il qualifie de " roman ", mais " épopée " ou " tragédie " seraient sans doute plus exacts -;, il recrée le destin de ces êtres, nos frères, que les hommes qui les virent hésitèrent à reconnaître comme des hommes. C'est une immense et terrible histoire. Et c'est un livre comme il n'en existe