"Que Celui Qui Cherche Ne Cesse Point De Chercher..." - Page 2

"Que Celui Qui Cherche Ne Cesse Point De Chercher..." - Page 2


image

Faisons entorse à la règle, je ne jugerai pas ce livre sur la forme mais entièrement sur le fond, le thème, la substance. Littérairement, rien de subjuguant mais notons tout au moins que la prose de Jean Philippe demeure bien écrite, particulièrement pour une personne s'affirmant "nulle" en français. Concédons tout au moins que les mots choisis sont vrais et le sont sans être crus ni vulgaires, et l'exercice pour cette tâche dût être périlleux et semble particulièrement réussi.Sur la fond, quelle lumière, quel témoignage, quelle profonde humanité et spiritualité ressortent de ce livre!Le père Jean Phille est aûmonier des prisonniers, des SDF, des prostituées et des toxicomanes. Dès la première de couverture, tout est annoncé sans détour et sans langue de bois. La prose sonne juste parce qu'elle est tirée de l'expérience et que cette expérience est vraie. Vraie parce que le curé des pauvres vit ce qu'il prêche mais vraie également parce qu'il n'épargne aucun sujet abordant la sexualité du prêtre, le contre témoignage de certains chrétiens vivant leur foi sans amour ni finalité, sans détour. Et les sujets sont abordés de front, sans langue de bois et sans tomber dans la vulgarité.On devine, dès l'introduction, que l'on ne va pas s'ennuyer. Narrant son expérience auprès des reclus de la société, on sent bien que les situations avec ce bon prêtre seront cocasses. Et c'est bien ce qui arrive, arrachant sourires et parfois même fou rires par quelques récits d'expériences relativement inhabituelles.Commençant par évoquer son enfance douloureuse, sans pathos mais tout en subtilité dans un récit qui malgré tout glace le sang, il finit par aborder son ministère au coeur de l'Eglise suite à une conversion lente mais radicale.Le père Jean Phiipe n'a pas dû s'ennuyer lors de sa vie, on le sent, on vit avec lui ce qu'il narre, on reste comme accroché à ces quelques lignes évangéliques, car si le curé évoque les passages insolites de ses apostolats, il reste avant tout un homme de Dieu, fervant adorateur et contemplatif dans l'âme. Tout est fait par Dieu et pour Dieu et c'est bien le fil conducteur du livre. le commencement et la fin.Le récit, on le voit, a été mûri, travaillé, documenté, nourri de citations diverses très éclairantes et on ne tombe pas dans l'ennui ni dans les lieux communs des habituels témoignages de religieux. Ni, je l'ai dit, dans la vulgarité, qui aurait pu être une tentation, mais qui n'est jamais la bienvenue;Ce livre éclaire l'intelligence, l'esprit, il vivifie la (saine) curiosité, nous nourrit et au final nous donne envie d'aimer la vie et de croire qu'une humanité est encore possible même et plus encore au coeur de l'enfer de la mort.On ne peut que louer ce livre lumineux, dense, éclairant, qui mérite le même succès, voire plus, que le témoignage de Tim Guénard (Plus fort que la haine) même si les histoires demeurent uniques et incomparables.Et plus que tout, l'ouvrage demeure accessible au non initié, au non pratiquant, au non intellectuel, car Jean-Philippe parle avec son coeur, nous avons tous un pour le comprendre et surtout pour le vivre.Alors oui, je recommande encore et toujours et affirme sans détour que ce recueil mérite un franc succès ainsi qu'une très favorable critique… Pour le bien et le bonheur de tous! (amen!)>modifier

Mars 2013 : Que celui d'entre vous qui n'a jamais péché

Celui qui n'a jamais péché n'est pas un être humain. Il y a dans la faute une mystérieuse jubilation. Toutes les bonnes actions ne sont que des imitations dénuées de toute prise de responsabilité....[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. Que celui qui n'a jamais péché… En kiosque Que celui qui n'a jamais péché… Victor Scribe. 22 août 2012 « Mon histoire est intéressante parce qu'elle est le signe que rien n'est jamais perdu ». Cette phrase se trouve dans le chapitre introductif du livre surprenant et détonant que le Père Jean-Philippe Chauveau vient de faire paraître aux éditions de l'Œuvre. Son . 7 Eux, ils insistaient, répétant leur question. Alors il se releva et leur dit : Que celui d'entre vous qui n'a jamais péché lui jette la première pierre ! 8 Puis il se baissa de nouveau et se remit à écrire sur le sol. 9 Après avoir entendu ces paroles, ils s'esquivèrent l'un après l'autre, à commencer par les plus âgés, laissant finalement Jésus seul avec la femme, qui était

Jean 8:7 Comme ils continuaient à l'interroger, il se

Johann Sigurjonsson Le Dico des citations Les nouvelles citations Le péché est le point de départ de toute nouveauté selon Johann… Jóhann Sigurjónsson met ces mots dans la bouche de Loftur, un peu.... « Moi non plus, je ne te condamne pas : va, et désormais ne pèche plus ». (Jn 8,10-11) « Que celui d'entre vous qui n'a jamais péché lui jette la première pierre.. Et comme ils continuaient à l'interroger, s'étant relevé, il leur dit : que celui de vous qui est sans péché, jette le premier la pierre contre elle. Darby Bible Et comme ils continuaient à l'interroger, s'etant releve, il leur dit: Que celui de vous qui est sans peche, jette le premier la pierre contre elle. King James Bible So when they continued asking him, he lifted up himself, and . Que celui qui n'a jamais péché... 10; Par Thierry Gandillot. Publié le 8 oct. 2013 à 1:01 Mis à jour le 6 août 2019 à 0:00. Sa mère l'avait prévenu : « Surtout, tu ne cognes pas. Si on t

Que celui qui n'a jamais péché... - broché - Père Jean

Que celui qui n'a jamais péché..., Père Jean-Philippe, Salvator. Des milliers de livres avec la livraison chez vous en 1 jour ou en magasin avec -5% de réduction .. Que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre! Mis à jour le 27 février 2016, publié le 12 juin 2015. Afficher tout le contenu. En ce moment. Haut-Karabakh: la guerre n'aurait. Car il a fait celui qui n'a point connu de péché, [être] péché pour nous, afin que nous fussions justice de Dieu en lui. Darby Bible Celui qui n'a pas connu le peche, il l'a fait peche pour nous, afin que nous devinssions justice de Dieu en lui. King James Bible For he hath made him to be sin for us, who knew no sin; that we might be made the righteousness of God in him. English Revised