L Homme Qui Rit 2012

L Homme Qui Rit 2012


image

Un livre qui m'a coupé le souffle… Peut-être à cause des grandes phrases et des amples descriptions, mais surtout pour le côté envoûtant de sa lecture.Une lecture qui n'est pas facile, un livre qui se gagne à la force du poignet… J'ai pu y rester plongée, happée pendant des heures et m'apercevoir que je n'avais pas parcouru 100 pages (d'un pavé qui en compte plus de 600 dans mon édition de poche). Mais que c'est agréable, que cela fait du bien à l'esprit de lire ces lignes érudites, travaillées, intelligentes (ne me croyez pas pédante ou élitiste ou intellectualiste, je ne pense être rien de tout ça, j'aime juste, de temps à autre, que l'on s'adresse à mon intelligence, qu'une lecture soit ardue, mais que cela en vaille la peine)…C'est vrai que les longues digressions, les énumérations des lords et de leurs titres, possessions ou privilèges peuvent parfois être rébarbatives et il m'a fallu un peu de volonté parfois pour ne pas sauter quelques pages assommantes. Mais L'Homme qui rit n'en reste pas moins un livre prenant et passionnant.Arrivée à ce point de ma critique, il faut que je confesse que ceci est en fait le premier livre de Victor Hugo que je lis (à l'exception d'une version abrégée des Misérables il y a bien longtemps et du survol d'un ou deux ouvrages…). Je ne sais trop comment j'ai entendu parler de ce livre, certes pas l'in des plus connus de Victor Hugo, mas je me souviens avoir tenté de le lire lorsque j'avais 16 ou 17 ans. C'est donc une relecture que j'ai faite ici, plus longue, plus attentive, où les digressions ne m'ont pas gênée dans mon envie de connaître la suite de l'histoire.Et ce qui m'a le plus frappée, peut-être, c'est le sarcasme permanent dont Victor Hugo tisse son récit et ses descriptions du système politique anglais. Une royauté, où le bon vouloir du roi fait office de loi… Comment Victor Hugo, le pourfendeur de Napoléon peut-il en faire l'apologie, si ce n'est sur le ton de l'ironie mordante, où chaque phrase est un dard acéré planté dans le plumage de l'aigle fossoyeur de la Révolution et de ses idéaux. Je ne m'attendais pas à ce ton ironique, à cette écriture sempiternellement au second degré de la part d'un auteur que l'on pare d'habitude de tous les oripeaux du sérieux et de la gravité. Cela rend cette lecture jubilatoire, pleine de sourires en coin et de petits rires sous cape, certainement pas ce à quoi je m'attendais de la part d'un des monstres sacrés de notre littérature nationale !Un mot de l'intrigue tout de même. L'Homme qui rit est Gwynplaine, enlevé enfant et défiguré afin d'en faire un animal de foire, et ce sur ordre du roi du fait d'une filiation gênante. Mais Gwynplaine vit heureux, ignorant ses origines, adopté par un philosophe bourru et son loup, aimé d'un amour pur par l'aveugle Déa. Les évènements, la fatalité, les jalousies et les mesquineries des grands de ce monde viendront troubler ce bonheur simple, le spectacle d'autrui se débattant dans la toile d'un difficile destin étant le remède préféré des aristocrates pour occuper leur oisiveté ostentatoire et leur mépris sans borne de ceux qui ne se sont pas donné la même peine qu'eux pour naître là où il fallait. Vient alors le temps des choix, mais aussi celui des désillusions quand celui qui se croit un destin, une mission, s'aperçoit qu'il ne peut rien contre la bêtise ou l'institution en place.Une intrigue aux ressorts usés et re-usés dans la littérature, le gentil homme du peuple opposé aux aristocrates pervertis, mais Victor Hugo sait donner un tour particulier à son histoire et sait nous tenir en haleine, soit par des retournements de situation bien menés soir par des digressions au verbe maîtrisé. Et ne nous y trompons pas, sous couvert d'un roman historique, Victor Hugo parle bien de son présent, mais de notre présent aussi. Les systèmes politiques ont évolué en apparence, mais pas toujours dans les faits et cette oeuvre demeure d'une grande actualité.Une très belle lecture pour de longues après-midi faites de solitude et de concentration. Je ne peux que recommander, encore et encore.

L'Homme Qui Rit (2012) | Classic Film Guru

Enjoy the videos and music you love, upload original content, and share it all with friends, family, and the world on YouTube.[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. L'homme qui rit (2012), scheda completa del film di Jean-Pierre Améris con Marc-André Grondin, Gérard Depardieu, Christa Theret: trama, cast, trailer, gallerie, boxoffice, premi, curiosità e news. . Find trailers, reviews, synopsis, awards and cast information for L'homme qui rit (2012) - Jean-Pierre Améris on AllMovie - Director Jean-Pierre Ameris' (Romantics…

The Man Who Laughs - Wikipedia

Audience Reviews for The Man Who Laughs (L'homme qui rit) Aug 31, 2013 Though not exactly bad, this is a soulless adaptation that lacks enough emotion to make us care.. L'Homme Qui Rit (2012) December 29, 2012. The Man Who Laughs (1928) Scene 7 of 11. Before I begin… Merry Belated Christmas Everyone! I do hope your Holiday went well. I had obviously been preoccupied with my family over the passed few days. And, well to be completely frank with you all, I just chose not to complete my blog.. L'homme qui rit (1971), a TV movie directed by Jean Kerchbron made and distributed in 1971. It is an adaptation of the novel in three episodes, starring Xavier Depraz as Ursus, Philippe Clay as Barkilphedro, Philippe Bouclet as the adult Gwynplaine and Delphine Desyeux as the adult Dea. Music was by Jean Wiéner. The Man Who Laughs (2012). . L'homme qui rit subtitles. AKA: The Man Who Laughs. In the midst of a winter's storm, Ursus, a colourful itinerant showman, kindly offers shelter to two young orphans. They are Gwynplaine, a boy with a facial scar that has the appearance of a permanent smile, and a blind girl named Déa. Some years later, the trio are still together, giving shows the length and breadth of the country.

The Man Who Laughs (2012 film) - Wikipedia

The Man Who Laughs (French: L'homme qui rit) is a 2012 French drama film based on the 1869 eponymous novel by Victor Hugo.. Tous les thèmes récurrents chez Hugo sont présents dans le chef-d'oeuvre qu'est L'Homme qui Rit. Une histoire à l'essence romantique, complexifiée par des éléments chers à Hugo (comme le pouvoir et les inégalités sociétales) qui font qu'on est absorbés dans un réel tourbillon Hugolien. Bien sûr, les 800 pages ne s'avalent pas d'un. L'Homme Qui Rit (Nouvelle Ed. Illustree) (Ed.1886) (Litterature) (French Edition) (French) Paperback - March 26, 2012