L'affaire Du Collier De La Reine 2/3 Le Site De L'Histoire

L'affaire Du Collier De La Reine 2/3 Le Site De L'Histoire


image

Nous sommes en 1785. Sur une place de Paris, la foule rugit sa haine et sa fureur, tandis qu'une malheureuse femme est tirée vers le pilori pour y être marquée du sceau de l'infamie. Au premier rang, deux hommes échangent un sourire sinistre. « Savez-vous qui a été marquée aujourd'hui, Robespierre ? » « C'est la reine, Marat ! » Et tous deux d'éclater de rire bruyamment. Ils parlent au figuré, bien sûr, bien qu'il ne soit pas très éloigné le temps où la reine de France montera elle aussi sur l'échafaud. En attendant, c'est son honneur qui a été marqué au fer rouge et trainé dans la boue, fange dont il ne se relèvera peut-être jamais. Comment ? Pourquoi ? Accrochez vos ceintures et suivez le sieur Alexandre Dumas dans les multiples péripéties de l'Affaire du Collier de la Reine !Ca faisait longtemps que je n'avais pas critiqué un petit Dumas. Ca vous manquait, hein ? Et bien, à moi si ! Surtout que celui-ci n'a rien de particulièrement « petit ». Gros de plus de 1000 pages, c'est un des romans les plus réussis de Dumas et surtout un des plus historiques. Il faut dire que l'affaire du Collier est si passionnante en soit qu'elle a à peine besoin d'être romancée. On y trouve tous les ingrédients d'un bon feuilleton : une jolie voleuse aussi géniale que dépourvue de scrupule, un grand prince de l'Eglise mouillé jusqu'au cou dans de crapuleuses affaires, une histoire d'amour impossible, une reine calomniée, des policiers incompétents et dépassés, un grand charlatan prétendument immortel et surtout un magnifique collier de diamants , le fameux Collier de la Reine, objet de toutes les convoitises. Certes, Dumas a ajouté une intrigue par ici, tordu un fait par là, dénaturant parfois un poil l'Histoire au passage dans son désir de faire monter la sauce, mais l'essentiel était déjà là. La sauce, c'est important pourtant. Et là réside la différence entre un petit romancier du dimanche et un authentique génie. Où le premier aurait pu ne livrer qu'une pâle relation des faits, le second nous offre un grand roman d'amour et d'intrigues, riches en moments de bravoure et en complots délicieusement alambiqués. Pas de temps morts dans ce gros pavé, mais un récit admirablement orchestré mêlant habilement la petite et la grande Histoire. Comme dans tous les bons Dumas, l'humour et le drame s'y équilibrent parfaitement, les aventures hilarantes de l'escroc Beausire et de sa clique de malfrats faisant pendant aux tragédies qui agitent la Cour de France. On rit donc beaucoup. Mais on frémit aussi car si le temps n'est pas encore à la révolution, de lourds nuages s'amoncèlent déjà dans le ciel de la royauté. le récit baigne dans une atmosphère oppressante, celle qui précéde les grandes catastrophes tel le grondement de l'orage avant que la foudre ne s'abatte.Côté personnages, les lecteurs de « Joseph Basalmo », le premier tome de la quadrilogie révolutionnaire de Dumas, retrouveront beaucoup d'anciennes connaissances. Basalmo lui-même déjà, maintenant connu sous le nom de Cagliostro, sorcier aux milles vies et némésis de la royauté française – personnage très classe, il faut bien l'avouer, et à qui l'on doit l'un des meilleurs moments du roman, la terrible séance de divination du prologue. Mais aussi ce brave crétin de Cardinal de Rohan, la famille Taverney, la petite Nicole présentant une ressemblance troublante avec la reine, l'infâme duc de Richelieu… Galerie déjà bien remplie à laquelle s'ajoutent de nouvelles figures comme cette tête à claques de Charny ou la petite et redoutable Comtesse de la Motte, digne émule de Milady de Winter, au moins quand il s'agit de mentir et de manipuler son prochain. Tour à tour, haïssables, agaçants ou touchants, tous partagent la même humanité faillible et émouvante. Ils sont pour beaucoup dans la richesse et la profondeur du roman.Le tout donne un récit puissant et captivant, un moyen parfait de se plonger dans l'Histoire pré-révolutionnaire et de respirer un peu de cet air électrique, au lourd parfum de souffre et de scandale qui soufflait alors sur notre belle capitale.

L'affaire du collier de la Reine | Château de Versailles

L'Affaire du collier de la Reine. Voir la version abrégée. Le 25 janvier 1785, le prince-cardinal de Rohan reçoit une somptueuse rivière de diamants. Il la destine à la reine Marie-Antoinette qu'il poursuit de ses assiduités. Mais le fringant cardinal se laisse gruger par des escrocs de haut vol.[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. L'Affaire du collier de la reine est un épisode en noir et blanc de la série télévisée La caméra explore le temps, reconstitution à vocation historique scénarisée par André Castelot et Alain Decaux et réalisée par Stellio Lorenzi, diffusée en 1962 et sorti en DVD en 2003. . L'Affaire du collier de la reine est un film français, réalisé par Marcel L'Herbier, sorti sur les écrans en 1946. Synopsis. L'aventurière Jeanne de Valois-Saint-Rémy, descendante (par la main gauche) du roi de France Henri II, et qui se

Affaire du collier de la reine - Vikidia, l'encyclopédie

The Queen's Necklace (French: L'affaire du collier de la reine) is a 1946 French historical drama film directed by Marcel L'Herbier and starring Viviane Romance, Maurice Escande and Jacques Dacqmine. The film portrays the Affair of the Diamond Necklace which damaged the reputation of the French queen Marie Antionette during the 1780s.. It was shot at the Saint-Maurice Studios and on location. L'affaire du collier de la Reine 1784-1785. Accueil. Découvrir. L'histoire. Les Grandes Dates. L'affaire du collier de la Reine. Pour regagner les faveurs de Marie-Antoinette, le cardinal de Rohan entreprend d'offrir à la reine un somptueux collier. Mais la reine n'est pas la reine.... L'affaire du collier de la Reine est un événement historique survenu en 1785 à la Cour de Versailles : c'est un vol perpétré par des aristocrates ayant pour but de s'enrichir aux dépens du cardinal de Rohan et nuisit beaucoup à la réputation de la reine Marie-Antoinette. . L'affaire du collier de la reine est peut-être le plus grand des scandales ayant touché directement la monarchie française après l'affaire de la tour de Nesle et l'affaire des poisons. Pour comprendre cette rocambolesque histoire d'escroquerie qui a secoué la France de la fin du XVIII ème siècle jusque dans l'entourage intime de Louis XVI, il faut tout d'abord remonter en 1772.

Affair of the Diamond Necklace - Wikipedia

The Affair of the Diamond Necklace (French: Affaire du collier de la reine, "Affair of the Queen's Necklace") was an incident from 1784 to 1785 at the court of King Louis XVI of France that involved his wife, Queen Marie Antoinette.Her reputation, already tarnished by gossip, was ruined by the implication that she had participated in a crime to defraud the crown jewelers in acquiring a very. L'affaire du collier de la reine, en 1785, est une vaste escroquerie impliquant involontairement Marie-Antoinette et le cardinal de Rohan, évêque de Strasbourg et grand aumônier de France.. L'instigatrice de l'affaire du collier de la Reine. Se faisant passer pour une amie proche de la Reine, Madame de la Motte promet aux deux joailliers créateurs du collier, désormais endettés, qu'elle veut faire l'acquisition du bijou mais elle n'en a pas les moyens. Elle met donc en place une série de subterfuges.