Faites Entrer L'enculé : Principe De Précaution - Groland

Faites Entrer L'enculé : Principe De Précaution - Groland


image

Je remercie Mylène, des éditions de l'Archipel, qui m'a proposé de découvrir cette investigation de Guy Hugnet. L'auteur souhaitait faire découvrir son essai et sa démarche m'a intriguée, me donnant envie de me pencher sur son enquête. Je vous le dit tout net, L'affaire Dupont de Ligonnès n'est pas facile à lire ; ne serait-ce que par le sujet en lui-même qui est très compliqué, mais également à cause de tout l'aspect religieux « fanatique » lié à l'affaire. C'est donc une lecture que j'ai entrecoupée, me plongeant dans quelque chose de plus accessible pour faire des « pauses ».L'affaire Dupont de Ligonnès, ce familicide qui a fait tant de bruit, parle forcément à toute personne dotée de moyen de communication à l'époque. Cela fait déjà 7 ans que XDL (Xavier Dupont de Ligonnès) a tué sa femme, ses enfants et a disparu dans la nature. 7 ans et pourtant j'ai l'impression que c'était hier ; comme tout le monde, cette histoire m'avait révoltée et pourtant, je n'étais pas encore mère à l'époque.Le récit de Guy Hugnet est très intéressant car, même si l'on ne peut cautionner ni comprendre l'acte de XDL, il apporte un éclairage sur l'état d'esprit de ce dernier et les justifications probablement trouvées par son esprit dérangé. Je dis probablement car, même si l'auteur s'appuie sur des documents, des témoignages et des écrits d'amis, de la famille et des Dupont de Ligonnès eux-mêmes, le fait est, qu'à moins de retrouver XDL vivant, nous n'aurons jamais le fin mot de l'histoire.Ce livre est le fruit de 6 ans d'enquête de la part de Guy Hugnet, il s'agit donc d'un travail méticuleux, et les nombreuses notes au cours du récit ainsi que les quelques annexes abondent dans ce sens. Il revient sur les évènements de 2011, ainsi que sur l'enfance de XDL et d'Agnès, leur rencontre et leur vie ensemble ; mais il étudie également l'église Philadelphiste et ses préceptes puisque c'est dans ce cadre qu'a été élevé XDL, sa mère en étant la « gourelle ».J'ai apprécié les chapitres décrivant les jeunes Xavier et Agnès, dont la relation ne semble pas des plus saines, puis l'évolution du couple, la « maladie d'entreprendre » de Xavier, la dilapidation de l'héritage, l'endettement, la solitude d'Agnès, les difficultés à communiquer… Par contre, j'ai eu beaucoup de mal avec les chapitres traitant de l'église Philadelphiste, complexes et moins fluides à lire, ils exposent toute l'étendue de la « folie » de la mère de Xavier et l'emprise qu'elle exerce sur ses disciples et sa propre fille cadette qu'elle cherche à « accoupler » pour engendrer "Lucifer"… Bref, comment ne pas se dire qu'en grandissant dans un tel contexte on ne peut pas s'en sortir ? C'est d'ailleurs ce que nous explique l'auteur, le petit Xavier croyant dur comme fer à tout ce que lui dit sa maman, elle, la messagère de Dieu et lui, un être unique ; puis la désillusion, la perte de foi, tous ces éléments qui auront probablement un impact sur la terrible décision de XDL. On ne peut s'empêcher de s'interroger sur l'inaction de la justice face à ce genre de situation. Sur trois enfant, seule l'aînée a pu se détacher et couper les ponts avec ce milieu ; on sait ce qu'il en est de XDL et la cadette est devenue l'une des figure de la « secte ».J'ai été surprise du nombre de courriers personnels qu'a pu retrouver l'auteur, que ce soit des mails ou des lettres. Ainsi, nous avons une vision du ressenti d'Agnès à plusieurs période de sa vie ; à travers les messages laissés sur les forums (religieux pour Xavier et médicaux pour Agnès), nous découvrons leur mal-être à l'un comme à l'autre : elle parce qu'elle se sent délaissée par cet être qu'elle vénère, lui parce qu'il échoue dans tout ce qu'il entreprend et qu'il n'a plus la foi en rien. Ce qui est effrayant, c'est qu'il y a plein de signes avant-coureur, dans les messages qu'ils laissent sous différents pseudos ou qu'il envoie à ses amis : suicide collectif ou solitaire ? Pourtant, personne ne le prend au sérieux et il suffira d'un évènement pour que tout bascule.Le sang-froid dont semble avoir fait preuve XDL est glaçant. Ce qui est effrayant aussi, c'est de voir à quel point les apparences comptent et sont trompeuses : personne, dans leur entourage, ne soupçonnait que quelque chose clochait dans cette famille à priroi « parfaite » ; apparences que Xavier et Agnès, maintenaient tacitement, pour ne pas être jugés, ne pas attirer la « honte », le jugement d'autrui sur leur famille. Qu'en est-il des enfants ? étaient-il épargnés par la relation « toxique » de leurs parents ? Ce qui est également marquant, c'est l'emprise que semblait avoir XDL sur sa femme, qui ne pouvait « vivre » sans lui ; et si Agnès semble s'être sortie de ses travers avec, notamment, un retour à la foi et la reprise d'un travail ; cela n'aura malheureusement pas été le cas de Xavier, s'enfonçant toujours plus dans sa mauvaise gestion et ses mensonges, entrainant sa famille vers un funeste avenir.Si je devais reprocher une petite chose à Guy Hugnet, ce serait le jugement dont il semble faire preuve par moment ; il ne se contente pas d'exposer les fait et d'informer, il commente parfois, avec des petites remarques acerbes. de plus, toute la partie « mystique » est décrite en des termes parfois rebutants et alourdissent l'ensemble de l'enquête.Guy a une théorie : XDL est mort et il explique pourquoi et où son corps est susceptible de se trouver. Néanmoins, nous ne saurons jamais réellement ce qu'il en est et pourquoi/comment XDL a fomenté ce plan machiavélique et a pu agir avec un tel détachement ; à moins que, comme John List, dont fait mention l'auteur en fin de récit, on ne le retrouve un jour et qu'il puisse nous apporter la réponse : mais là encore, dirait-il vraiment la vérité ?Un récit difficile mais très intéressant, qui soulève des éléments dont je n'avais pas eu connaissance en 2011 et qui tente d'apporter une explication à un tel évènement. Ce fait divers qui avait passionné la France et qui reste toujours un mystère, est incompréhensible, et on ne peut s'empêcher de se demander s'il n'aurait pu être évité ? Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..

Affaire Dupont de Ligonnès : la piste d'une nouvelle vie à

Retour sur un quintuple assassinat et une disparition qui a alimenté fantasmes et spéculations. L'affaire Xavier Dupont de Ligonnès, un drame et ses mystères...[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. Pendant de longues années, Christophe Hondelatte a animé Faites entrer l'accusé, émission de faits divers à succès, avant d'être remplacé par Frédérique Lantieri. . Lundi 17 août 2020, le journaliste Christophe Hondelatte, animateur phare de l'émission Faites entrer l'accusé, s'est confié sur sa vision de l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès lors

VIDEO Affaire Xavier Dupont de Ligonnès : Christophe

⋙ Faites entrer l'accusé (France 2) : comment un fait divers prend-il une ampleur nationale ? Michel Mary répond. celui de Xavier Dupont de Ligonnès. Fin avril 2011, toutes les polices de. Enfin, lundi 17 août 2020, le journaliste Christophe Hondelatte, animateur phare de l'émission Faites entrer l'accusé, donnait lui aussi son avis lors d'un entretien accordé à Europe 1. Ce 14 octobre, c'est sur le plateau de Touche pas à mon poste que le journaliste Christophe Hondelatte, ancien présentateur de Faites entrer l'accusé, a tenu à donner sa vision de cette . "Faites entrer l'accusé" : "Au début, ça m'a inspiré de la colère" dit Christophe Hondelatte. Europe 1. Affaire Xavier Dupont de Ligonnès - Bruno de Stabenrath (L'Ami impossible) : "À deux, trois jours près, on aurait pu ne jamais retrouver les corps" Yahoo France.

#30 - L'Affaire Xavier Dupont-de-Ligonnès - YouTube

En Avril 2011, une famille entière est retrouvée assassinée dans sa maison de Nantes en France. Le principal suspect, le père de famille, Xavier Dupont-de-Li.... Et lorsqu'on lui demande s'il pense que les autorités parviendront à retrouver Xavier Dupont de Ligonnès, l'ex-présentateur de Faites entrer l'accusé a un avis plus tranché. "Non.. 11 avril 2011 : Nantes, boulevard Schuman, domicile de la famille Dupont de Ligonnès. Depuis plusieurs jours, les volets de cette petite maison bourgeoise so...