Goffman La Mise En Scène De La Vie Quotidienne

Goffman La Mise En Scène De La Vie Quotidienne


Note moyenne 

Erving Goffman - .

Cet ouvrage représente l'aboutissement d'une recherche constante dans l'œuvre de Goffman : décrire de façon quasi grammaticale ce qui constitue l'étoffe... Lire la suite

25,00 € Neuf

Expédié sous 4 à 8 jours

Livré chez vous entre le 20 novembre et le 25 novembre

Commander Ajouter au panier

En librairie

Voir la disponibilité

Retirer en librairie

Ajouter à ma liste
S'abonner à l'auteur

Cet ouvrage représente l'aboutissement d'une recherche constante dans l'œuvre de Goffman : décrire de façon quasi grammaticale ce qui constitue l'étoffe de la société (de toute société), les rapports entre les gens. De même que la phrase : " Auriez-vous du feu ? " obéit à des règles grammaticales strictes que le locuteur est obligé d'appliquer s'il veut se faire comprendre (et qu'il applique sans y penser) de même les comportements " interpersonnels " alors manifestés (façon de s'approcher, mouvements réciproques du regard, forme de l'adresse - " vous ", " monsieur ", etc.) sont régis par des règles rituelles auxquelles il faut se conformer si l'on ne veut pas choquer. Il y a pourtant une différence, que Goffman souligne à plusieurs reprises : si les règles linguistiques forment une grammaire, les règles rituelles constituent un " ordre ". Et l'ordre social, à la différence d'une grammaire, n'est pas au-delà de l'éthique, car il n'est pas simplement un code fonctionnel, mais il traduit aussi des rapports de domination et de profit. Il s'ensuit que " mal " se comporter à une tout autre dimension que " mal " parler (au sens de faire des " fautes " de syntaxe). C'est cette dimension proprement politique du comportement inter-individuel qui se découvre progressivement au long des sept articles qui composent le livre et qui se complètent en un cheminement du plus simple au plus complexe, du plus extérieur au plus intériorisé.

Les individus comme unitésLes territoires du moiLes échanges confirmatifsLes échanges réparateursLes signes du lienLes apparences normales

Date de parution

01/12/2000

Editeur

Collection

ISBN

2-7073-0063-2

EAN

9782707300638

Présentation

Broché

Nb. de pages

372 pages

Poids

0.41 Kg

Dimensions

13,5 cm × 22,0 cm × 2,8 cm

Note moyenne

1 note

Donner une note

Donner un avis

Partager la page

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

La mise en scène de la vie quotidienne / Erving Goffman

Premier livre d'Erving Goffman (1922-1982), La Présentation de soi (premier tome de La Mise en scène de la vie quotidienne) impose d'emblée le sociologue comme une figure majeure du courant dit interactionniste.[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. Dans La présentation de soi (tome I de La mise en scène de la vie quotidienne), Erving Goffman propose d'analyser les interactions microsociales sous l'angle de la dramaturgie. Il s'agit pour l'auteur d'apporter un appareillage théorique à cette notion très répandue que la vie est un théâtre. . Voici les informations de détail sur La mise en scène de la vie quotidienne 1 : La présentation de soi comme votre référence. La mise en scène de la vie quotidienne 1 : La présentation de soi il a été écrit par quelqu'un qui est connu comme un auteur et a écrit beaucoup de livres intéressants avec une grande narration.

La mise en scène de la vie quotidienne la presentation de

Telle est la citation qui pourrait résumer le projet d'Erving Goffman dans le premier tome de La mise en scène de la vie quotidienne, intitulé La présentation de soi. Dans cet ouvrage, le sociologue tente en effet d'analyser la théâtralisation de la vie quotidienne.. Cet ouvrage représente l'aboutissement d'une recherche constante dans l'oeuvre de Goffman : décrire de façon quasi grammaticale ce qui constitue l'étoffe de la société (de toute société), les rapports entre les gens. De même que la phrase : "Auriez-vous du feu ?" obéit à des règles grammaticales strictes que le locuteur est obligé d'appliquer s'il veut se faire comprendre (et qu. La mise en scène de la vie quotidienne 1. La présentation de soi Erving Goffman Erving Goffman, né en 1922 au Canada, suit des études de sociologie à Chicago, où il approfondit notamment l'œuvre de Mead, Freud, Weber, Durkheim et Simmel. . Noté /5. Retrouvez La mise en scène de la vie quotidienne 1 : La présentation de soi et des millions de livres en stock sur Amazon.fr. Achetez neuf ou d'occasion

La mise en scène de la vie quotidienne, tome 1 : la

Goffman pousse très loin la métaphore théâtrale en sociologie, définissant l'acteur, le rôle, la scène, la façade, la coulisse, etc. Ces analogies justifient-elle que ce livre soit un classique de l'école de Chicago, et peut-on comprendre la société à partir des représentations quotidiennes comme à partir de la solidarité, de la division du travail, du don et du contre-don, ou de la gestion de la violence chez les sociologues français (Bourgeois, Durkheim, Mauss, Girard et les autres) ?. La mise en scène de la vie quotidienne la presentation de soi 946 mots | 4 pages Premier livre d'Erving Goffman (1922-1982), La Présentation de soi (premier tome de La Mise en scène de la vie quotidienne) impose d'emblée le sociologue comme une figure majeure du courant dit interactionniste.. L'hypothèse de lecture est la suivante : Goffman bouleverse la conception durkheimienne du rite en l'insérant dans les situations de la vie quotidienne qui, en tant qu'elles sont des interactions ordinaires en face-à-face, exercent sur les individus une contrainte aussi forte que les grandes cérémonies publiques.