Dès Que Le Vent Soufflera Paroles - LA BANDE À RENAUD

Dès Que Le Vent Soufflera Paroles - LA BANDE À RENAUD


image

Comme une envie de critiquer un bouquin dont j'ignore le moindre mot tiens.Pouf, pouf, ce se-ra-toi-que-je-ne-li-rai-pas.Et le gagnant est, roulements à bille, Un Océan d'Amour.Nan ? Si ! Y a pas l'ombre du début d'un embryon de commencement de phrase. J'ai bien fait de toucher le pompon de Popeye, et je parle de son béret là, à la prestigieuse élection de miss morue hier soir, moi.Un autre qui aurait dû s'y soumettre, c'est notre malheureux héros qui, une fois chaussé de ses bésicles, ressemble à s'y méprendre à E.T. maison.Faut dire qu'elles vont bien lui manquer ses pénates à ce marin pêcheur une fois son bateau pris dans la tourmente d'un " amiral de bateau-lavoir de macchabée d'eau de vaisselle d'astronaute d'eau douce " de méga chalutier, le Goldfish pour ne point le nommer.Et que dire de l'absence cruelle de sa douce et tendre un peu rondouillarde, toujours affublée de sa coiffe Bretonne et championne de la crêpe toute catégorie.Notre Ulysse des temps modernes va devoir se coltiner les éléments déchaînés, les rencontres aussi improbables que périlleuses, la solitude éprouvée par une cellule grise dans le ciboulot de Morano, bref, pas de quoi danser la gigue un soir de Saint-Jean...Touchant, bouleversant, désopilant, Un Océan d'Amour vous submergera d'émotion de par son graphisme en disant cent fois plus que des mots et pour cause, puisque de mots, il n'y en a point la queue de sardine d'un seul à l'horizon funeste.Un fantastique album graphique mariant savamment drame et poésie que je vous mets au défi de balayer d'un revers de la main.Tout y est incroyablement expressif et juste.Sur un scénario de Lupano ( grosse année avec également l'incontournable Les Vieux Fourneaux ) et une homérique mise en page de Panaccione - non, exceptionnellement les décors ne sont pas de Roger Hart et les costumes de Donald Cardwell - Un Océan d'Amour va droit au coeur en infusant un tsunami de bien-être plutôt bienvenu.Mention spéciale, tout au long de l'album, au clin d'oeil envers Lagaffe et sa mouette espiègle...C'est bouleversifiant !

Paroles de la chanson Dès Que Le Vent Soufflera - Live par

C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme, Tatatin Moi la mer elle m'a pris Je m' souviens un Mardi J'ai troqué mes santiags Et mon cuir un peu zone Contre une paire de docksides Et un vieux ciré jaune J'ai déserté les crasses Qui m' disaient "Sois prudent" La mer c'est dégueulasse Les poissons[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. C'est pas l'homme qui prend la mer. C'est la mer qui prend l'homme. Moi la mer elle m'a pris. Et mon bateau aussi. Il est fier mon navire. Il est est beau mon bateau. C'est un fameux trois mats. Fin comme un oiseau {Hissez haut} Tabarly, Pageot. Kersauson ou Riguidel. Naviguent pas sur des cageots. Ni sur des poubelles {Refrain} C'est pas l . C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme Mais elle prend pas la femme Qui préfère la campagne.

Paroles Dès Que Le Vent Soufflera - Renaud

C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme Mais elle prend pas la femme Qui préfère la campagne.. C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme Mais elle prend pas la femme (Public) Qui préfère la campagne.. C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme Mais elle prend pas la femme Qui préfère la campagne La mienne m'attend au port Au bout de la jetée L'horizon est bien mort Dans ses yeux délavés Assise sur une bitte D'amarrage, elle pleure Son homme qui la quitte La mer c'est son malheur Dès que le vent soufflera Je . C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme Mais elle prend pas la femme Qui préfère la campagne.

Paroles C'est Pas L'homme Qui Prend La Mer - Renaud

C'est la mer qui prend l'homme Moi la mer elle m'a prit Au dépourvu Tant pis J'ai eu si mal au cour J'ai dormi dans des draps mouillés Ca m'a coûté des sous C'est la d'plaisance, c'est l'pied Dès que le vent soufflera Je repartira Dès que les vents tourneront Nous nous en allerons Ohohohohoh hisséo ! C'est pas l'homme qui prend la mer C. C´est pas l´homme qui prend la mer C´est la mer qui prend l´homme Moi la mer elle m´a pris Au dépourvu tans pis J´ai eu si mal au cœur Sur la mer en furie Qu´ j´ai vomi mon quatre heures Et mon minuit aussi J´ me suis cogné partout J´ai dormi dans des draps mouillés Ça m´a coûté ses sous C´est d´ la plaisance, c´est le pied. Paroles et musique : Renaud Séchan. Tonalité : A | Bb | B | C | Db | D | Eb | E | F | Gb | G | Ab | A; C'est pas l' Em homme qui prend la mer. C'est la D mer qui prend l'h Em omme. Moi la mer elle m'a pri D s. j m'souviens un mard Em i . J'ai troqué mes Santiag Et mon c D uir un peu z Em one. Contre une paire de Docksi D de. Et un vieux ciré ja Em une . J'ai déserté les crasses Qui m