Ce Qui Est Bien Mais Pas Top

Ce Qui Est Bien Mais Pas Top


1

Ça, tome 1 Stephen King 222 critiques 211 citations

Bien sûr, ce qui suit vaut aussi pour le tome 2 En toute objectivité, Ca est LE roman le plus terrifiant de Stephen King (et subjectivement le roman le plus terrifiant que j'ai lu à ce jour). Certes, je le mets en tout premier (et je vais vous expliquer pourquoi tout de suite) mais je vous conseille de lire les numéros 2 et 3 AVANT de lire Ca...Sinon, je crains de vous traumatiser pour le reste de votre vie. Ceci étant dit...Si vous êtes amateurs des films d'horreur bien flippants que vous adorez avoir peur, alors là vous pouvez y aller sans problèmes. Sinon...Bonne chance? Et pourtant, sous ses dehors effrayants, terrifiants, flippants et j'en passe, Ca est vraiment un des meilleurs romans jamais écrits par Stephen King. Il serait donc dommage de passer à côté. Frisson : 1000. Non, je ne peux pas noter sur 10, là c'est impossible. Et ce n'est pas parce que les protagonistes sont très jeunes (parce qu'on voit leur version adulte). C'est juste parce que le roman est terrifiant. Objectivement et subjectivement. Emotion : 5. Même si la terreur prime sur le reste, on ne peut pas s'empêcher d'éprouver de la tendresse pour ces pauvres gamins. Qualité de la narration : 10. A mon grand désespoir (qui sera prochainement le votre), les détails sont très précis. Tellement qu'on n'a aucun mal à se représenter les différentes scènes absolument terrifiantes qui se passent dans ce très attirant comté de Derry (non je plaisante...Même pas en rêve, je viens y faire un tour). Mais ce qui fait la force de ce roman ce n'est pas seulement cet aspect horrifique (sinon je ne l'aurais pas mis aussi haut dans le classement) mais tout le reste. Il s'agit d'une véritable ode à l'amitié avec ce petit côté nostalgique qui survient de temps à autres lorsque nous repensons à notre enfance. Ce moment où nous sommes encore jeunes et innocents, pleins d'espoir sur l'avenir. Chez un autre auteur, on aurait le droit à des courses dans les champs, des parties de cache-cache...Ah mais si, on a aussi ça chez King. A part que ce sont des jeux mortels. Et ce que j'ai aussi apprécié (bon, ce n'est pas le terme idéal mais vous me comprendrez) dans Ca c'est que la terreur prend deux formes - l'une surnaturelle avec ce fichu clown de malheur - l'autre réelle avec les adultes qui abusent physiquement et psychologiquement de leurs enfants et les petites frappes qui terrorisent les plus faibles qu'eux D'une certaine façon, c'est ce que j'ai trouvé de plus terrifiant. Originalité : 7. Dans Ca, même s'il est ancien, se trouve les thèmes récurrents chez King : la force de l'amitié (qu'on retrouvera un peu plus tard dans Stand By Me), la perte de l'innocence (qu'on retrouve aussi chez Stand By Me), une ville où les habitants font semblant de ne pas voir le mal qui y vit (déjà exploré dans Salem) ou encore les petits caïds qui terrorisent les plus faibles qu'eux (déjà exploré dans Carrie et qu'on retrouvera aussi dans Stand By Me). Ajouter à mes livres

2

Misery Stephen King 297 critiques 141 citations

Alors là, je vous avertis, vous allez être VRAIMENT mal-à-l'aise dans votre lecture. Ce n'est pas tant qu'il soit effrayant mais il a un côté malsain qui va vous hanter pendant un certain moment. Bref résumé : un écrivain et sa plus grande fan dans un endroit isolé où personne ne l'entendra crier. Frisson : 8. Je suis obligée là parce que même si on est loin de la terreur pure, le roman est suffisamment prenant pour en traumatiser plus d'un. Je vous déconseille vivement de lire ce roman si vous avez une grande imagination ou si vous êtes hyper sensible. Dans le cas contraire, foncez mes amis. Emotion : 5. Certes, il fait un peu pitié notre pauvre protagoniste. Il n'a clairement pas mérité ce qui lui arrive mais en bout du compte...On s'en moque un peu. Qualité de la narration : 8. Les amateurs de huis clos vont être comblés car ici (mis à part de rares exceptions), l'histoire se concentre sur deux personnages : la victime et son bourreau. Et question intensité et suspense, vous ne serez pas déçus car tout y est. Les autres risquent de trouver le planter de décor un peu long. Toutefois, peu importe votre catégorie, au final, vous serez forcément happés par l'histoire. Car ce qui fait la force de ce livre c'est justement cette atmosphère malsaine. Ici, plus que dans n'importe quel roman de King, nous sommes dans le voyeurisme le plus total. On observe, à la fois horrifié et fasciné, ce qui arrive au héros. Tout comme certains livres de cette liste, il s'agit d'un roman "critique" (ici : critique du fanatisme dont peut faire preuve certaines personnes que ce soit au niveau des romans, des films ou des séries télé). Originalité : 7. Sans être d'une grande originalité, il fallait quand même y penser à cette histoire d'écrivain qui tombe sous la coupe totale d'un fan qui n'arrive pas à faire la différence entre fiction et réalité. Ajouter à mes livres

3

Christine Stephen King 127 critiques 81 citations

Alors là, on y est. Le frisson. Le vrai. Celui qui va certainement hanter vos nuits. Âmes sensibles s'abstenir. Frisson : 8. Ce n'est pas le plus terrifiant des romans de King mais il va donner des sueurs froides à tous les conducteurs de véhicule. Enfin, surtout à tous les passagers des véhicules. Et à tous les piétons. Bref, je ne pense pas me tromper en affirmant que vous aller avoir peur. Emotion : 3. Non clairement ici, c'est le frisson qui domine. Qualité de la narration : 7. Ce n'est pas le meilleur de King au niveau de l'histoire mais question terreur, on sent bien qu'il est le patron. Rien ne nous est épargné. Il faut par moment avoir le coeur bien accroché tellement King est précis dans sa narration. Et pour une fois qu'on a un final à la hauteur du reste du livre, on ne va pas s'en priver. Originalité : 5. Des lycéens. Une voiture hantée. D'accord, il y a mieux question originalité. Mais on s'en moque ici parce que c'est un style qui se décline à l'infini et qu'il y a et il y aura toujours des amateurs. Ajouter à mes livres

4

La Tour Sombre, Tome 1 : Le Pistolero Stephen King 146 critiques 68 citations

Il s'agit ici de mon avis sur l'ensemble de la saga En tout objectivité, il est difficile de passer à côté de LA saga de Stephen King, le pilier de toute son oeuvre. Georges Lucas a eu Star Wars. James Cameron a eu Avatar. Et donc, pour Stephen King, c'est la Tour Sombre. Mais pour pleinement apprécier les sept volumes de cette saga, il faut avoir lu plusieurs romans de Stephen King. Et je ne parle pas forcément de ceux de cette liste. Parce que la Tour Sombre est connecté à quasiment tout l'univers de King. Ainsi, si vous ne voulez pas vous faire spoiler Salem (et ce n'est qu'un exemple), je vous conseille de le lire avant d'attaquer la Tour Sombre). Ceci dit, encore une fois, ce n'est pas une obligation mais un conseil. NB : S'il vous plait, même si vous avez trouvé le premier volet de la saga archi nul (et je sais de quoi je parle, après avoir lu Le Pistolero, j'ai mis pratiquement dix ans à lire le deuxième volet), il ne faut pas vous arrêter là. Et là c'est limite un ordre parce que même King a reconnu que le Pisolero n'était pas bon du tout. Il faut au moins que vous lisiez le tome 2. Et là, si vous n'accrochez toujours pas, vous pourrez laisser tomber. Parce que si vous n'aimez pas ce tome-ci, vous n'aimerez clairement pas la suite de l'histoire. Frisson : 4. Il est plutôt soft pour un King. Mais cela ne veut pas dire qu'il ne va pas heurter vos petites âmes sensibles. Emotion : 7. Il s'agit d'une notation globale, qu'on soit bien d'accord. Certains tomes seront plus prenants que d'autres. Pour vous donner une idée, voici mon classement du plus émotionnel au moins émotionnel : La tour sombre (7), Les loups de la Calla (5), Magie et cristal (4), le chant de Susannah (6), Terres perdues (3), Les trois cartes (2), La clé des vents (8 mais qui se situe entre le 4 et le 5 chronologiquement) et le Pistolero (1). D'ailleurs, c'est drôle parce que c'est aussi mon classement hyper subjectif du meilleur au moins bon. Qualité de l'histoire : 7. Outre le Pistolero qui est d'une qualité narrative bien inférieure au reste de la saga, ce qui risque d'en déstabiliser plus d'une et plus d'un c'est la manière dont King raconte l'histoire. Il ne faut pas que vous considériez chaque tome comme indépendant mais comme un tout. J'aimerais vous donner plus de détails mais je risque de vous gâcher tout ce qui fait l'intérêt de la saga. Pour faire simple, si vous êtes réfractaires à tout ce qui concerne les mondes parallèles (parce que c'est clairement le point névralgiques de la saga), alors le cycle de la Tour sombre n'est pas fait pour vous. Originalité : 10. De toutes mes lectures, que ce soit au niveau de la science-fiction ou de la fantasy, je n'ai encore vu aucun auteur qui ait réussi à accomplir l'exploit de King avec son cycle de la Tour Sombre. Ajouter à mes livres

5

La Ligne Verte Stephen King 284 critiques 268 citations

Alors là, tout dépend si vous avez vu le film ou non. Parce qu'il s'agit quand même d'une des adaptations les plus connues. Si c'est le cas, alors ce n'est pas vraiment la peine de lire le roman parce que, même s'il y a des différences et des omissions, l'essentiel est présent. En ce qui me concerne, c'est la meilleure adaptation d'un roman de Stephen King. En revanche, si vous ne connaissez rien à l'histoire...Courrez vous procurer le roman. Là. Maintenant. Tout de suite. Frisson : 0. Même le plus flippé de la vie des lecteurs peut tranquillement lire La ligne verte. Du point de vue terreur nocturne, c'est tranquille pépère. Emotion : 10. D'accord, le classement est sur 10 mais si je pouvais mettre un 11 sur 10 je le ferais sans hésiter. Dites vous bien que de tous les romans de Stephen King que j'ai lu, pour moi c'est le plus émouvant. C'est l'un des seuls livres où j'ai pleuré à la fin de ma lecture (l'autre étant Des fleurs pour Algernon). D'accord, c'est subjectif mais pas tant que cela. Il est impossible de ne rien ressentir dans la lecture de la Ligne verte. Vraiment, je vous assure. Même si vous arrivez à garder un visage de marbre, votre petit coeur fondra devant ce poignant plaidoyer contre la peine de mort. Car Stephen King c'est aussi ça, comme je vous l'ai dit avec Marche ou Crève et Rose Madder. Parfois, il ne se contente pas d'écrire. Parfois, il va au-delà pour dénoncer ce qui a de pire en ce monde. Qualité de la narration. 10. Non, je suis désolée, mais je ne peux pas mettre moins. Du début à la fin, tout est bien ficelé. La trame...Les personnages...C'est comme si on y était. Originalité : 5. Ce n'est pas le premier roman qui dénonce la peine de mort (Il y a notamment l'excellent Le couloir de la mort de John Grisham) et ce ne sera surement pas le dernier. Mais ce qui fait la force de la Ligne verte est clairement l'émotion qui s'en dégage. Ajouter à mes livres

6

Cujo Stephen King 148 critiques 39 citations

Là, nous revenons dans la catégorie "classique de Stephen King", que je vous conseille de lire qu'une fois que vous êtes surs d'aimer l'univers de King. Ce qui implique donc d'avoir d'abord lu les trois premiers romans de ce classement Frisson : 8. Alors là, clairement vous allez avoir peur. Surtout dans le dernier quart du roman. Donc ne pas lire avec votre fidèle toutou à côté de vous. Emotion : 6. Là, tout dépend de votre échelle d'émotivité. Mais je ne pense pas me tromper en affirmant que la fin ne laissera personne indifférent. Qualité de la narration : Un bon gros 8. J'aurais pu mettre une note plus élevée mais je pense que certains, parmi les moins patients, seront rebutés par le temps pris par King pour amener l'histoire. Les amis, dites vous bien que King ne fait jamais rien au hasard. Et pour vous donner une idée, dites-vous que Cujo c'est comme le grand huit. On met un temps fou à monter tout en haut mais après, bonjour l'ascenseur émotionnel. Originalité : 4. Au fond, ce n'est pas cela qui est recherché ici. Et clairement, on s'en moque royalement. Ajouter à mes livres

7

22/11/63 Stephen King 561 critiques 295 citations

Petite parenthèse : j'ai eu le coup de foudre pour ce roman. Je sais, c'est subjectif mais il fallait que vous le dise. Fin de la parenthèse Frisson : 0. Oui, vous pouvez y aller, petits coeurs fragiles, c'est 100% sûr! Question terreur nocturne, aucun risque de faire des cauchemars. Emotions : 8. Et là, je retourne à l'objectivité parce que sinon j'aurais mis 100. Qualité de la narration : 10. Ce livre est un vrai bijou tant par son histoire que par l'analyse que nous pouvons en faire. King n'a pas son pareil quand il s'agit de nous faire réfléchir que ce soit sur les dangers de la télé-réalité (Marche ou crève), sur la peine de mort (La ligne verte), sur l'horreur vécue par les victimes de violence conjugale (Rose Madder) ou encore sur les dérives du gouvernement américain (Charlie). Mais avec 11/22/63, on atteint un niveau supérieur car il s'agit d'une question qui, certes a déjà été traitée dans tout un tas de films (et aussi à un moindre degré par King lui-même dans Dead Zone) : jusqu'où sommes-nous prêts à aller si nous avions la possibilité de changer le passé? La vision de King se rapproche assez de la mienne (d'où ma subjectivité), mais ce n'est pas évidemment pas pour cela que je vous conseille de lire 11/22/63. Je trouve qu'il s'agit d'un très bon roman, mêlant à la fois surnaturel, fiction et réalisme (on part quand même d'un événement qui s'est réellement passé). Originalité : 5. Comme je vous l'ai dit, ce sujet a déjà été traité. Ajouter à mes livres

8

Rose Madder Stephen King 83 critiques 64 citations

Je vous préviens tout de suite, il ne s'agit pas d'un roman considéré comme classique ce que je trouve fort dommage, non pas pour l'histoire en elle-même mais pour ce qu'elle dénonce. Tout comme Marche ou Crève, il s'agit d'un récit qui va au-delà de l'histoire elle-même. Par contre, le roman est plutôt long et met du temps à démarrer, ce qui poussera sans doute certains à en abandonner la lecture en cours de route. Si les gros pavés ne sont pas votre tasse de thé, je ne peux pas vous obliger à lire Rose Madder, mais croyez-moi, votre patience sera récompensée. Dans l'univers de King, Rose Madder est assez atypique, donc de deux choses l'une : - si vous n'avez jamais entendu parler de Stephen King, que vous ne connaissez vraiment rien de son univers, je vous conseille de commencer votre incursion par ce roman. - si vous avez déjà lu un roman de Stephen King ou que, sans avoir jamais rien lu de lui, vous connaissez son univers (par le biais des films notamment...Même si aucun ne lui rende vraiment justice), alors je vous conseille de lire d'abord les trois premiers romans de cette liste avant de vous attaquer à Rose Madder. Frisson : 6. Nous ne sommes pas encore dans le King de l'horreur mais je préfère vous prévenir, vous risquez d'être un peu mal-à-l'aise dans votre lecture (surtout si vous êtes sensibles). Emotion : 10. Alors là, je vous défie de ne pas être un tantinet émue par l'histoire de Rose Madder. Et je vous dis cela en toute objectivité. Alors non, vous n'allez pas verser des torrents de larmes après avoir fini le roman. Cependant, le récit de l'héroïne va forcément vous prendre aux tripes tant elle est criante de réalisme (sans le côté surnaturel, propre au King). Qualité de la narration : 9. Stephen King ne fait pas dans la dentelle et il ne va rien épargner au lecteur. Il ne s'agit pas que de l'histoire de cette pauvre Rose qui veut avoir sa seconde chance dans la vie. Il s'agit d'un hommage vibrant aux femmes victimes de violences conjugales. Et pour cela, rien que pour cela, il faut lire Rose Madder. Originalité : 8. Je ne dis pas que c'est la première fois que King traite des abus physiques dans un de ses romans, mais, et là il faut me pardonner ma subjectivité, c'est bien la première fois qu'il la traite avec autant de brio. Ajouter à mes livres

9

Marche ou crève Stephen King 286 critiques 168 citations

Je vous le conseille vivement car même si l'histoire date de 1989, elle est plus que jamais d'actualité, même si cela peut ne pas sauter aux yeux. Ce n'est pas une histoire pour se faire peur (surtout quand on s'appelle Stephen King) mais une histoire qui vous amène à réfléchir. En ce qui me concerne, je l'aurais mis plus haut dans le classement, mais comme je vous l'ai dit, j'essaie d'être objective. Bref résumé : 100 jeunes garçons qui participent à une télé-réalité d'un genre...mortel. Frisson : 1 (si vous êtes sensibles, vous serez peut-être choqués par l'utilisation de certains termes plutôt crus. Ceci dit, si vous êtes sensibles, ce n'est pas la peine de commencer à lire du King). En revanche, si l'histoire ne fait pas peur en soi, elle est plutôt terrifiante par son réalisme saisissant. Emotion : 8 (les personnages sont tellement bien décrits que même sans s'identifier à eux, on s'y attache quand même. A nos risques et périls). Qualité de la narration : 9. Comme l'histoire se déroule sur quelques jours, il y a une réelle intensité qui va vous prendre aux tripes. Une fois le récit commencé, il vous sera très difficile de vous arrêter avant la fin. Originalité : 9. Quand je dis originalité, je parle bien sûr pour un King. Il fait partie de ses romans que je qualifierais de "critique envers la société" (et plus précisément dans ce cas, la société de consommation). Je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous gâcher le plaisir de la lecture, mais croyez-moi quand je vous dis que Marche ou Crève n'est pas qu'une histoire. Il y a une véritable morale derrière. Ajouter à mes livres

10

Shining Stephen King 390 critiques 202 citations

Difficile de passer à côté d'un des classiques de l'auteur. Ceci étant dit, je ne vous conseille pas de commencer votre incursion dans le monde de King par ce roman car il est plutôt déroutant. - Frisson : 7 (c'est vraiment glauque par moment) - Emotion : 4 (la famille n'a rien d'exceptionnelle) - Qualité de la narration : 8 (Une fois l'histoire terminée, vous aurez beaucoup de mal à vous débarrassez de l'Overlook et de ses charmants pensionnaires) - Originalité : 2. Le coup de l'hôtel hanté...Bon, c'est le genre d'histoire qu'on retrouve assez fréquemment avec quelques variantes. Ajouter à mes livres

Cette Candidate De "America's Got Talent" Est La Preuve Qu'il Ne Faut

C'est par milliers que les Français viennent s'installer au Québec… pour Il entonne des chansons d'autodérision au sujet des Français qui Mais comme dans n'importe quelle famille, les rapports ne sont pas toujours simples. une Québécoise que j'aimais bien “mon petit bébé”, se rappelle-t-il. C’est par milliers que les Français viennent s’installer au Québec… pour découvrir qu’une langue commune n’est pas garante d’une culture commune.[/has_googlemeta5][has_googlemeta6]. Super conforme et très bien pour mon cheval. C'est un mors qui m'a l'air plutôt solide, avec des canons pas trop fins mais pas trop épais non plus. Prenez . Designed for horses with a delicate mouth and no problems with direction. Suitable for all riders. Ideal for horses with sensitive mouths or delicate corners of the lips: the large resin mouthpieces provide very gentle contact. . Buteur acharné, celui qui est arrivé dans les derniers instants du mercato Ton arrivée et ton installation n'ont pas été trop difficiles ? Mais, ici, c'est bien plus grand tandis qu'à Milan les choses y sont plus concentrées. L'attaquant argentin se confie sur son arrivée au PSG.

NEW Listing - Stylish Chalet-style Apartment With Stunning Views In

Climatisation impeccable et le ventilateur sur le balcon a été bien apprécié. Seul bémol, les coupures d'eau qui se produisent tous les 3 jours pendant que la La résidence est top (Un peu excentrée mais pas trop de saint francois voiture . Book the Beautiful 2-room Apartment, 2 Rooms 45m2 + Terrace 12m2, 150 M From THE Beach - Stay at this romantic apartment in Saint-François. Enjoy WiFi, onsite parking, and a garden. Our guests praise the pool in our reviews. Popular attractions Ste-Anne Beach and Plage Caravelle are located nearby. Discover genuine guest reviews for Beautiful 2-room Apartment, 2 Rooms 45m2 + Terrace 12m2, 150 M From THE Beach along with the latest prices and availability – book now.. fille de 13 ans à l'air timide a surpris tout le jury quand elle s'est mise candidate de "America's Got Talent" est la preuve qu'il ne faut pas se . Dans l'émission, une jeune fille de 13 ans à l'air timide a surpris tout le jury quand elle s'est mise à chanter et à danser. Dans l'émission, une jeune fille de 13 ans à l'air timide a surpris tout le jury quand elle s'est mise à chanter et à danser.. On the top floor are 2 bedrooms and 2 bathrooms. cette location, qui est bien située (près du centre de samoens mais pas trop et proche de nombreux centres . Book the NEW Listing - Stylish Chalet-style Apartment With Stunning Views in Samoens - Stay at this romantic apartment in Samoens. Enjoy onsite parking, an in-room DVD player, and an outdoor tennis court. Popular attractions Les Gets Ski Resort and Flaine Ski Resort are located nearby. Discover genuine guest reviews for NEW Listing - Stylish Chalet-style Apartment With Stunning Views in Samoens along with the latest prices and availability – book now.

Top 5 Favourite French Expressions (in Slang) By Géraldine

Tu est très belle pas que et trop chique C'est trop bien J'ai etudie le fc toute ma vie, mais il semble qu'il y a toujours un petit trou qu'il faut . Some French expressions don't exist in dictionaries and textbooks. Let's learn more about these expressions that French people use millions of times everyday.. B.D. : La principale leçon à tirer est qu'il ne faut surtout pas imiter l'Allemagne, trop tard, et fera certes diminuer ses émissions de CO₂, mais augmenter Bien sûr, nous pouvons imaginer un jour remplacer les centrales à . [Cliquez ici pour la version Française.] The public’s disenchantment with wind power is growing rapidly: its supporters have become a minority. More and more French people are concerned about the environmental and health damage and the blots on. Best Western Plus Hotel Comedie Saint-Roch. Best value! 3,4 jours à Montpellier sans voiture nous avons bien fait de réserver cet appart hôtel qui est très bien Proche des commodités, mais le quartier de la gare n'est pas le plus paisible. Nightly rates from $67 in Montpellier!